Imprimer

L’approche du Format Narratif

Crée par la Professeure Traute Taeschner en collaboration avec d’autres universités européennes, les principaux concepts du Format narratif sont :

Le Format Narratif : la base théorique de l’enseignement des langues du programme DinoCrocs est basée sur ces trois principes :

Le principe du Format Narratif : apprendre une langue étrangère est en quelque sorte analogue à l’apprentissage d’une langue maternelle au travers de la répétition d’expériences partagées entre le bébé et l’adulte. L’usage d’histoires théâtrales, avec le soutien de gestes et mimiques, permet l’apprentissage compréhensif de mots et de phrases au travers d’un travail actif.
Le principe de la bonne communication : pour apprendre à parler il est nécessaire d’établir une relation émotionnelle entre les partenaires. En établissant une relation d’affection et de complicité cela aura un impact sur la motivation à communiquer.
Le principe du bilinguisme : faire semblant de ne pas comprendre la langue de tous les jours ou du pays d’accueil et en garder la conversation dans la langue étrangère.

 

La classe magique : 6 étapes pour vivre dans un monde magique !

Chaque classe prend place dans un monde créatif de fantaisie où seulement la nouvelle langue est parlée, et les enfants entourés par l’affection du Magic Teacher (enseignant-e magique) s’amusent et apprennent chacun selon des propres compétences individuelles.

  1. Coomençons ! : Nous entrons dans le monde magique des DinoCrocs !
  2. DinoTheatre ! : comme si nous étions des acteurs nous jouons l’histoire de Hocus et Lotus tous ensemble.
  3. DinoMusical ! : et maintenant nous sommes des chanteurs! Nous répétons l’histoire en musique !
  4. DinoLivre : nous aimons lire et regarder les illustrations du livre, en apprenant les couleurs et les formes.
  5. DinoDessin-animé ! : la plus grande attente: le dessin-animé ! Nous regardons les situations amusantes en répétant avec le langage utilisé.
  6. A bientôt ! : nous nous tenons les mains et fermons les yeux pour revenir au monde reel.

 

Le Magic teacher ( L’enseignant Magique ) : le rôle de l’enseignant-e magique est central dans le programme éducatif Hocus&Lotus.

Seul-e-s les enseignant-e-s qui ont suivi notre programme de formation peuvent enseigner des classes magiques.

Nos enseignants magiques entre réellement dans le monde imaginaires des DinoCrocs,et transmettent la fantaisie de elur aventures aux enfants de manière empathique et sympathique.

Avec une analyse détaillée de leur gestuelle, posture, fréquence des sourires et d’autres facteurs, nous définissions la performance « magique » de chaque enseignant.

 

Matériel éducatif de grande qualité: pour s’assurer du succès du programme, l’utilisation du matériel Hocus&Lotus est un plus. C’est un outil éducatif et il est recommandé de l’utiliser en classe et à la maison.

Chaque item du kit a été créé et testé afin d’assurer une fonction spécifique dans le programme et soutenir l’apprentissage de la langue. La répétition de la langue est présente sous divers formats : chansons sur un CD, dessins-animés sur le DVD, histoires écrites dans les livres et les e-livres et les activités on line, menées en portant l’outil éducatif du t-shirt.

Son utilisation permet de garder le contact avec une langue étrangère chaque jour en soutenant le lien entre école et famille.

 

Le rôle du parent: les études récentes confirment l’importance de l’implication des parents non seulement dans l’obtention de meilleurs résultats scolaires mais également dans le soutien à l’intégration sociale des enfants. Avec notre programme les routines journalières des DinoCrocs qui durent 5-10 minutes fournissent le contact nécessaire avec la langue étrangère. Les parents peuvent partager l’apprentissage de la langue:

  1. En écoutant le CD avec les chansons.
  2. En regardant le dessin-animé ensemble.
  3. En lisant le livre ( aussi disponible on line lorsque la langue étrangère n’est pas maîtrisée ).
  4. En jouant avec l’enfant à l’une des activités disponibles on line. Playing with the kid any of the activities available online.

 

Multilinguisme: idées fausses sur le multilinguisme et avantages/bénéfices linguistiques et cognitifs.

Dans de nombreux endroits du monde, il est normal pour les enfants d’être exposés à deux, voir plus de langues dès la naissance, mais en Europe cela reste encore inhabituel. Grandir avec plus d’une langue, cela peut encore paraître  « spécial » et « laborieux » et reste encore entouré de fausses croyances et malentendus résultants directement d’un manque d’information. Un bon exemple de cela est que la langue parlée à la maison par les enfants issus de minorités et de communautés migrantes est souvent considérée comme un obstacle à une bonne intégration linguistique et sociale.

Par conséquent, dans ces communautés, le bilinguisme est souvent abandonné et le risque pour les enfants est de grandir avec une perception négative de leur langue et identité culturelle d’origine. Cependant, les recherches récentes sur le langage et la cognition des personnes bilingues envoient un message complètement différent.

De nombreuses études montrent que les enfants qui grandissent avec deux langues développent souvent un plus haut degré d’aisance et de littératie dans les deux langues, voir même développent plus tôt une compréhension de composantes clés de la littératie. De plus, les enfants qui possèdent plus d’une langue ont une compréhension spontanée des structures du langage, ce qui rend plus aisé l’apprentissage de langues ultérieures. Donc, posséder une langue peut faciliter l’apprentissage de l’autre.

Parce que les enfants bilingues doivent constamment passer d’une langue à une autre en choisissant l’une ou l’autre selon l’interlocuteur ou les situations, ils développement des mécanismes importants pour garder les deux langues séparées.  Ce qui est se situe à la base d’autres bénéfices rapportés sur l’effet du bilinguisme dans des domaines non linguistiques incluant la fexibilité mentale et la capacité à être multitâche: les enfants bilingues tendent à mieux réussir que les enfants monolingues dans des tâches où ils doivent de manière sélective faire attention ou ignorer certaines informations, ou s’il doivent trouver des solutions alternatives à un problème.

Dès lors, comme le multilinguisme devient plus commun dans notre société, la recherche sur le langage et le cerveau fournit de bons arguments pour encourager le bilinguisme chez les jeunes enfants ou pour maintenir les langues minoritaires, quelles soient indigènes ou introduites par la mobilité internationale.

UA-51160787-1